Recevoir une alerte e-mail

Je souhaite être alerté

Jean-François Mollière

France

Bio

Aussi loin qu’il s’en souvienne, la photographie a toujours fait partie du quotidien de Jean-François Molière. Tout petit, il piquait déjà l’appareil photo de son père, poussé par le désir insatiable de s’exprimer. Après ses études universitaires, il a embrassé la carrière de photo journaliste parce qu’il voulait voir du pays, bouger, voyager, découvrir le monde, mais aussi parce que cette carte de presse était un sésame pour entrer dans tous les musées aussi souvent qu’il en avait envie, c’est à dire tout le temps. Il s’est goinfré toute sa vie et continue de le faire et sans jamais être repu, de peintures, de sculptures de photographies. Elles le nourrissent, l’inspirent et surtout il peut les voir « en vrai ». Il a toujours envisagé son travail sur le sport comme une création artistique. Le spectacle sportif est pour lui un art qui lui sert de matière première.

Ses dernières photographies